La voltige aérienne : une maîtrise du vol à toutes épreuves !

Publié le : 17 juin 20213 mins de lecture

Réaliser des figures de boucle aérienne ou les rotations verticales, la voltige aérienne a longtemps séduit grand nombre de publiques et d’amateurs. Mais devenir planeurs est un long chemin à prendre. Et qui peuvent réaliser les voltiges aériennes ? Et quelles sont les formations à suivre ? Suivez ce guide pour savoir de A à Z sur ce sujet.

L’histoire de la voltige aérienne

Pratiquer pour la première fois en septembre 1913, la voltige aérienne de cette époque était le vol dos et les boucles réalisés par un pilote d’essai à Juvisy-sur-Orge. Et à quelques milliers de kilomètres de là, un pilote militaire russe réalise lui aussi ses premières boucles le 9 septembre de cette même année pendant une démonstration à Kiev. Conçue pour effectuer des figures de voltige, la voltige aérienne peut se faire avec des avions ou des planeurs pour amuser le public. Et en 1934, la première compétition internationale de voltige était réalisée à Paris et attirait plus de 150 000 spectateurs. Deux ans plus tard, le second championnat a eu lieu à Berlin dans le cadre du jeu olympique. À l’heure actuelle, des championnats du monde de voltige aérienne et des cup nationales s’organisent dans plusieurs pays.

Qui peut maîtriser la voltige aérienne ?

La pratique de la voltige aérienne est fait aussi bien pour les hommes que pour les femmes. Mais manipuler les manettes d’un avion pour faire des figures aériennes n’est pas facile et demande beaucoup d’entrainement. Pour réussir, il faut être motivé et d’avoir au moins le minimum de moyens pour devenir un aviateur professionnel. Mais avant de rêver de piloter seul dans un aéronef, inscrivez-vous d’abord dans l’un des 600 aéro-clubs recensés par la Fédération française aéronautique (FFA) et habilitée pour suivre des formations de pilotes.

Les formations à suivre pour faire de la voltige aérienne

La formation pour faire de la voltige aérienne se fait en deux niveaux. Après avoir obtenu le brevet pour voler seul dans un avion, il vous faut ensuite apprendre à maitriser l’appareil. Mais en plus des essais de vols et d’entrainements, vous devez encore suivre de formations supplémentaires ou poursuivre des formations de voltige. La discipline effectuée dans le biplace CAP 10 est le plus rependue dans le monde. Dans ce cas, l’apprentissage se fait en deux étapes, d’abord l’apprentissage des voltiges élémentaire comme la réalisation des figures de tonneaux, les renversements, les vrilles ou les virages dos. Ensuite la maitrise des voltiges avancées telles que les tonneaux déclenchés ou les rotations verticales.

Plan du site